Points verts de l’environnement

GFSFM Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan

Publié le jeudi 4 février 2021

Petite histoire d’une idée qui a pris racine : le Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan (créé le 7 mai 2003)

Cela faisait une quinzaine d’années qu’Autun Morvan Ecologie (membre actuel de la Capen) se préoccupait de l’inexorable progression des coupes à blanc de feuillus suivies de plantation de résineux en rangs d’oignons (essentiellement des Douglas) à croissance rapide et subventionnés par la collectivité. Rapidement la forêt et les paysages du Morvan se sont dégradés.

  • Après de nombreux stands, tracts, participation à des réunions en présence des « enrésineurs » goguenards, actions et manifestations contre les ravages de cette sylviculture sur les sols, la biodiversité, les cadres de vie…,

  • après la création (en 2000) d’un Comité de soutien des Feuillus du Morvan qui a recueilli 4500 adhésions…,

Une idée a germé dans la tête de la Présidente d’alors, Lucienne Haèse, (aujourd’hui bien connue dans le monde de la défense de la forêt).

« On nous considère comme des rigolos qui ne connaissent rien à la forêt et à l’économie forestière ; eh bien devenons propriétaires forestiers et nous parlerons d’égal à égal ! »

Souhaitant être une force de proposition et une vitrine de gestion équilibrée et rentable de la forêt, l’association « Autun Morvan Ecologie » a donc été à l’origine du premier groupement forestier citoyen en France. Depuis, le GFSFM gère une vingtaine de forêts, environ 350 ha, en sylviculture mélangée, proche de la nature, selon la méthode Pro Silva.

Et ne compte pas s’arrêter là

Et d’autres groupement citoyens ont vu le jour.

Le changement climatique inquiète la filière sylvicole « industrielle » qui lorgne du côte de la forêt mélangée. La loi quant à elle traine des pieds pour changer d’objectif et encourager d’autres méthodes.

La Capen est sociétaire du GFSFM

Site du GFSFM

Site de Autun Morvan Ecologie