Manifestations sur le terrain

Justice pour J. Laronze

Publié le jeudi 20 mai 2021

UNE INSTRUCTION TROP LONGUE

La Capen était devant le palais de justice de Chalon, aux côtés du comité « Justice et Vérité » pour Jérôme Laronze

Jeudi en fin d’après midi, environ 70 personnes ont participé à un rassemblement pour dénoncer « les lenteurs de la justice » dans l’affaire Jérôme Laronze, éleveur abattu par un gendarme le 20 Mai 2017 à Trivy.

Cette manifestation, la deuxième à Chalon, a été organisée par le collectif « Justice et Vérité » pour Jérôme Laronze. Chaque mois, une initiative se déroule à Macon, au square de la Paix.

« L’instruction est trop longue. Il y a une triple instruction » a mentionné Michel Bouchet, porte parole du collectif, également membre de la section du Creusot de la ligue des droits de l’homme. « Il y a eu un homicide, non assistance à personne en danger et pollution de la scène de crime » devait rappeler l’orateur en soulignant « seulement deux douilles sur cinq ont été retrouvées »…

L’agriculteur protestait contre l’empilement des normes et démarches administratives, avait subi plusieurs contrôles de la D.D.P.P avec des gendarmes armés. Des contrôles irréguliers reconnus par le Tribunal administratif.

« Ces contrôles étaient abusifs et irréguliers » ont tenu à rappeler les orateurs en se référant à une décision du tribunal administratif de Dijon, rendue le 28 Février 2020.