Institutionnel

Projet attenant au lac de Laives. FNE 71 - Capen écrit au maire

Publié le samedi 3 juillet 2021

Non au projet SMX sur le camping du lac de Laives

La Capen -Fédération départementale 71 du réseau France Nature Environnement- a été alertée par des riverains d’un projet de location de quads et autres engins motorisés dans un centre de vacances attenant le camping du lac de Laives sur un terrain appartenant à la municipalité de Laives.

Les activités projetées se feraient sur une zone Natura 2000 (1) et ses alentours, incluant des espaces forestiers. Or La circulation des engins à moteurs déclenchent des destructions de fonctionnalités dans les milieux naturels.

Nous recevons de plus en plus d’alertes à propos de la circulation des engins motorisés dans ces milieux, accompagnées d’incivilités et d’insécurité pour les promeneurs.

C’est dans ce cadre que nous nous adressons au maire de Laives, comme nous l’avons fait récemment aux maires de Saône & Loire concernés.

L’année 2020, qui fut difficile pour tous, voit en 2021 le retour à la circulation des personnes et des biens en même temps que celui des atteintes à la loi. L’arrêté du Conseil d’état du 10 janvier 2007 indique : Considérant qu’aux termes de l’article L. 2213-4 du code général des collectivités territoriales : « Le maire peut, par arrêté motivé, interdire l’accès de certaines voies ou de certaines portions de voies ou de certains secteurs de la commune aux véhicules dont la circulation sur ces voies ou dans ces secteurs est de nature à compromettre soit la tranquillité publique, soit la qualité de l’air, soit la protection des espèces animales ou végétales, soit la protection des espaces naturels, des paysages ou des sites ou leur mise en valeur à des fins esthétiques, écologiques, agricoles, forestières ou touristiques. »

La protection des milieux naturels est un enjeu majeur dans le combat pour la protection de l’environnement, la qualité de l’air et la restauration de la biodiversité. Ce point est mis en avant dans toutes les rédactions des plans que ce soit au niveau régional ou national. C’est une des priorités des plans de relance votés, elle se décline dans toutes les activités. Les dernières élections municipales ont vu ces préoccupations prendre une véritable importance dans les décisions de vote. Tous les décideurs, dont vous-même et votre conseil municipal, sont les acteurs locaux décisifs dans ce combat. Vous avez un rôle d’éducation, et le pouvoir de faire respecter le droit. Nous pouvons vous aider, si nécessaire, sachant combien une municipalité peut être en conflit avec sa population sur certains sujets.

Monsieur le Maire, c’est dans cet esprit que nous vous demandons de vous préoccuper de la pratique des loisirs et sports motorisés et notamment de leur encadrement sur votre territoire. Outre le bruit, l’érosion et les pollutions de l’air et de l’eau dans les espaces traversés, la destruction du milieu naturel par les engins motorisés n’est pas acceptable et nécessite un arrêt de ces pratiques. Le temps est venu de réagir et nous comptons sur vous.

Par la présente, nous vous demandons d’user de votre pouvoir de police pour ne pas encourager ou autoriser ces pratiques. Comptant sur votre compréhension et vos responsabilités républicaines dans le cadre des luttes contre le réchauffement climatique, les atteintes à la biodiversité, les pollutions et la production des gaz à effet de serre, nous vous remercions de votre action et nous vous présentons nos respectueuses salutations.

Pour FNE 71-Capen, le porte-parole collégial, T.GROSJEAN

Copie à :

  • Communauté de communes Entre Saône & Grosne
  • S/Préfecture de Chalon s/s
  • Agence de l’eau RM