Communiqués

Le Center Parcs du Rousset est « cliniquement mort » ; le projet Eclat pas encore.

Publié le mardi 25 mai 2021

L’article du Monde du 18 mai annonce la fin du concept Center Parcs en France, concept relevant « du passé » selon le n°1 de Pierre & Vacances lui-même.
Lire l’article du Monde

Pour sa part, la Capen communique :

Pour le Rousset, c’est gagné !

Endetté, déficitaire depuis 8 ans, « Pierre & Vacances » et ses Center-Parcs avait déjà un pied dans la tombe avant la crise sanitaire. Le groupe ne devait sa survie qu’aux aides de l’Etat : un prêt garanti de 240 Me ! Un gaspillage insensé pour des projets dangereux pour le climat, la biodiversité, contraires à un tourisme éco-compatible pour les territoires concernés par des projets.

Aujourd’hui, Pierre &Vacances annonce l’abandon du site de Roybon (Isère) et déclare que les projets de Poligny (Jura) et du Rousset (Saône & Loire) sont dépassés. Ils sont cliniquement et politiquement morts. L’exemplarité environnementale et climatique est de mise. Espérons qu’en ces temps électoraux le message va passer.

Merci aux associations environnementales, aux zadistes et aux rares politiques qui ont persévéré dans le combat collectif.

D’autres luttes contre des projets inutiles imposés sont en cours : le projet ECLAT à Tournus, un nouveau pont à Fleurville, un circuit de quads à Pont de Vaux…. La Capen 71 soutient les collectifs en lutte.

TG, porte-parole collégial