Communiqués

Confinement et accès à la nature des chasseurs

Publié le mercredi 11 novembre 2020

L’accès à la nature en période de confinement confisqué par les chasseurs

Le gouvernement, sans aucune concertation avec les associations d’usagers de la nature, a laissé autorisée par décret la chasse au grand gibier, au prétexte de la « maîtrise des populations des grands gibier et de leurs dégâts ».

Or, la responsabilité de cette situation incombe d’abord aux chasseurs eux-mêmes. Nourrissage, préservation des laies reproductrices, lâcher d’animaux élevés en captivité, importations des pays de l’Est, chasses privées en enclos, hybridation avec le cochon domestique…tout a été fait au cours des 30 dernières années pour déséquilibrer la gestion de la faune sauvage et la biodiversité. L’intérêt public de la chasse a été dévoyé par un lobby.

Plusieurs maires de Saône & Loire ont eu le courage de s’opposer à cette situation ubuesque par des arrêtés municipaux et se sont vus interpellés par la Fédération départementale. De quel droit ?.

Nous les félicitons. Et encourageons d’autres maires à faire de même pour rappeler l’urgence d’assurer la sécurité des usagers ruraux et de s’opposer à cette dissuasion à profiter de la nature.